dimanche 30 novembre 2008

Batterie en surcharge


J'ai rêvé qu'on avait enfermé
des centaines d'auteurs
et illustrateurs jeunesse
dans un poulailler géant
et qu'ils devaient pondre
mille dédicaces par jour,
sinon ils terminaient
à la cocotte-minute.

Dois avoir trop vu
de films d'animation.
Il est temps que
je me repose, moi...

1 commentaire:

Hippocampe a dit…

Oui, il est "temps" que tu te reposes, mais, au fait, ça fait combien de "temps", justement que tu dis ça ?
Mais je voulais surtout te demander: c'est toi qui les as fabriqués tous ces petits auteurs jaunes à la casserole ?... Parce qu'alors, quel talent caché !...